digit_all

03 septembre 2007

Rien de bien neuf chez NEUF

Le FAI NEUF et UNIVERSAL annoncent cet été le lancement d'une offre de musique illimité. Je pense qu'une fois pour toute le terme illimité soit banni du langage de nos équipes de marketeur. Car a bien y regardé vous pouvez écouté de la musique uniquement sur une partie du catalogue d'UNIVERSAL (35% de part du marché) et sans possibilité de passé  d'un genre à l'autre . Si vous optez pour le JAZZ vous resterez sur JAZZ sans pouvoir profitez de  l'offre pour écouter du ROCK par exemple.
En résumé l'offre NEUF est :

LIMITE par la taille du catalogue d'Universal
LIMITE par l'obligation de choisir un genre musicale irrévocable
LIMITE par la durée de votre abonnement au FAI
LIMITE par l'usage des titres (pas de gravure sur cd, pas de transfert sur baladeur)

Enfin est-ce que le forfait baisse si l'on ne veut pas de cette offre ?

Encore une fois Universal brille par la pauvreté de son offre en verrouillant systématiquement son catalogue.
Et NEUF annonce de fausses bonnes idées.

Pendant ce temps là les internautes continuent à télécharger gratuitement ....

Posté par digitall à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Deezer ... encore une couche pour embrouiller.

Depuis plusieurs semaines le site Deezer occupe la sphère de la musique dématérialisée. L'idée de Deezer faire de la webradio avec les contenus des auditeurs. Dit autrement j'écoute la musique que les autres auditeurs ont bien voulu mettre à ma disposition. C'est une bonne idée qui comme toute chose dans ce bas monde à ses limites.
La première de ses limites est la qualité des titres numérisés par les internautes, la réalité entre le titre et l'oeuvre écoutée voir les "fotes d'ortografes", roling ou rolling par exemple.
Deuxième limite est-ce que le fait d'avoir acheté le cd cela me donne le droit de le diffuser à un large public, la réponse est tout simplement non la diffusion doit se limite à un cadre familiale ou intime.

Dans le cas de DEEZER, la Sacem a conclu un accord permettant une contribution du site au paiement du droit d'auteur comme le ferait n'importe quelle radio. A la différence notable que la radio a acheté ou c'est procuré les titres légalement et que les maisons de disques ont donné leurs accords. DEEZER ne peut garantir que les titres diffusés ont été obtenu légalement par les auditeurs et DEEZER n'a passé aucun accord (à ce jour) avec les principales maisons de disques. La Sacem n'a aucun droit sur l'oeuvre. Ce n'est pas parce qu'elle  fait payer les droits d'auteurs qu'elle dispose des droits de diffusion.

Il s'agit donc pour DEEZER d'obtenir les droits auprès de ayants droits c-a-d les maisons de disque la plupart du temps.

La passage en force de DEEZER se retournera-t-il contre lui ???

Enfin l'accord entre DEEZER et FREE tiens plus de l'effet d'annonce que d'une réelle offre attractive pour les Freenautes.

Posté par digitall à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2007

YouTube, MySpace, DailyMotion même combat

Après les FAI (fournisseurs d'accès à internet), voici maintenant que des sites jouent avec les droits d'auteurs et la propriété intellectuelle. Car comme les FAI, YouMyMotion doivent leurs succès sur l'utilisation gratuite de contenus qu'ils n'ont pas créer et qui ne leurs appartient pas.

You et My ont réussi à vendre leur grande machine a brasser du vent mais le petit Français y arrivera-t-il ??

Et dire qu'il existe de vrais sites de partages de contenus comme jamendo qui apportent une vrai valeur ajoutée pour les artistes et pour leurs fans.

Daily c'est gentil mais encore une fois l'origine des vidéos produites doit être vérifiée pour que la création artisite ne soit pas pillée comm c'est le cas en ce moment.

Posté par digitall à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2007

Fournisseurs d'accès à Internet, le hold-up ...

Pour beaucoup seuls les grosses maisons de disques sont responsables de leurs turpitudes. Ils n'ont cas baisser les prix, ils ont tardé à mettre leurs catalogues en ligne, etc ... Mais il existe aussi une autre lecture et en voici les quelques éléments de réflexion.

Quelles sont les sociétés dont la croissance en C.A. est exactement proportionnel à la baisse des ventes de cd ?
Si on imagine qu'internet est une vaste réseau de circulation qui permet aux individus de se déplacer d'un point à l'autre de la planète et que l'on cherche sont équivalent dans le monde réel ne pourrait-on pas faire le parallèle avec les lignes aériennes par exemple ?

Sur ces quelques questions, j'en tire quelques réponses simpliste peut-être ? mais avec un certain bon sens je pense.

Les fournisseurs d'accès à internet (Free,Club-Internet,Neuf Télécom,Alice,Orange, pour ne citer que les plus gros budget pub télé) ont vu leurs ventes explosées depuis le développement massif du haut débit. Et cet engouement des consommateurs serait du uniquement à la possibilité d'afficher des pages web plus rapidement ! de lire ses courriers électroniques instantanément ! bien sur que non une connexion 128ko suffit amplement pour les usages courant de l'internet. C'est le vitesse de téléchargement de fichiers importants qui profite pleinement du haut débit et quels sont les fichiers si intéressant que l'on laisse son pc allumé jour et nuit pour télécharger ... des fichiers musicaux, des films au format divx bien sur. La boucle est ainsi bouclée : Le nombre de connexion haut débit augmente = Le nombres de fichiers téléchargés augmente = CA des fournisseurs d'accès internet augmente = baisse des ventes de cd.

C'est simple, il y bien entendu d'autres éléments qui contribuent à la baisse des ventes de cd mais la principale et la plus fatidique est celle que je viens d'évoquer.

Que doit-on faire ? d'un coté une société valorisée en bourse 10.000.000.000 d'euro en l'espace de 6 ans et de l'autre une secteur d'activité qui s'écroule. Mais que fait la police car l'un fait les poches de l'autre de tout évidence.

Sur les lignes aériennes, il y a une police des frontières , il y a une réglementation pour assurer la sécurité de tous. Pourquoi les fournisseurs d'accès internet sont-ils exonérés de toutes obligations de contrôles ? pourquoi ne freinent-ils pas le peer-to-peer ? pourquoi de simple déclaration d'intention ? que fait le politique ? le politique prend-t-il la mesure du désastre ?

En cette veille d'élection, le débat est escamoté car politiquement incorrect. Pourquoi risquer de ce mettre à dos tous les gentils internautes qui se gorgent de musiques et de vidéos sur le net sans sortir le moindre euro ?

Mais après tout ce ne sont que les majors  qui dégustent n'est-ce pas ....

Posté par digitall à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2007

Sans Drm Selon Apple

Monsieur Jobs (Patron de la société Apple) plaide pour que les majors retirent leurs fameuses Drm. Cette prise de position semble aller à l'encontre des intérêts de la sté Apple qui jusqu'à présent c'est toujours refusée à ouvrir son système de protection aux autres plateformes. On peut donc légitimement s'interroger sur ce revirement de situation. Je vous livre mes premières réactions à chaud sur ce point précis.

1°) Il ne coûte rien de parler et de faire son contraire. En effet, à ma connaissance, ni fnacmusic, ni virginméga et autres plateformes ne peuvent fournir de contenu protégé aux baladeurs numérique vendus par Apple et rien n'est prévu dans les prochaines semaines.

2°) Les fautifs se sont les autres. Mr Jobs affirme que les Drm bloquent le marché, vont à l'encontre de l'intérêt des consommateurs. Pourquoi donc les utilisateurs d'Ipod ne peuvent-ils pas acheter des titres chez VirginMéga ou FnacMusic qui vendent eux-aussi des contenus protégés ???

3°) Intéropérabilité v/s Drm. Pourquoi ne pas commencer par balayer devant sa porte en ouvrant sa technologie vers les autres plateformes du marché ? Le manque d'intéropérabilité des Ipod est un frein supplémentaire pour les consommateurs (que notre ami Stève J. aime tant).

4°) Le succès du Ipod et de Itunes repose sur la technologie des Drm. La nouvelle posture de Mr Jobs est dans un premier temps Médiatique, elle permet surtout de balancer un pavé de plus dans la mare des Majors avec qui les négociations sont rudes et de brosser dans le sens du poil les gentils consommateurs que nous sommes.

La démagogie n'est pas seulement réservée à nos seuls hommes et femmes politiques et les ténors du monde des affaires peuvent parfois se laisser prendre au jeu.

La partie ne fait que commencer ...

Posté par digitall à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 février 2007

Ouf Monsieur Attali nous donne sa vision

Nous l'attendions, nous l'espérions, nous le rêvions ... enfin Monsieur Attali nous donne sa vision sur l'avenir du marché de la musique numérique.
Et que nous dit ce grand visionnaire, "Que la musique sera gratuite" et que de nouveaux modèles économiques doivent être recherché vers la publicité, les supports matériels.
Merci beaucoup Monsieur Attali, j'espère que les conditions d'accueil par les organisateurs du Midem était bonne, la chambre d'hotel, les repas, le voyage car pour le reste, c'est à dire vos déclaration, encore une fois elles tombent à plat, vous enfoncez les portes ouverts.
Vous nous rappelez à quel point vous êtes un maître de la non-pensée.
Comparé aux orateurs anglo-saxons présents au Midem, j'ai un peu honte mais a priori le Midem n'avait personne d'autres sous la main (de Français j'entends).
Mais c'est vrai qu'à défaut de surfer sur internet vous savez parfaitement surfer sur les idées toutes faites (d'autres!).

Monsieur Attali par pitié ne vous occupez pas de la musique numérique elle va déjà assez mal comme  ça.

Posté par digitall à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2007

Comparatifs des sites de téléchargements


SITE Nav(1) Cont(2) Serv(3)Drm(4)
E-compil** **** ** oui
E-music** ** ** non
FnacMusic*** **** *** oui/non
Itunes ** **** *** oui
Jamendo *** ** **** non
Madnug *** ** ** oui
MusicMe** **** **** oui
SonyConnect** **** ** oui
StarZic *** *** **** oui/non
VirginMéga**** **** *** oui/non
Cora (OD2) *** *** ** oui
FranceLoisirs(OD2)*** *** ** oui
MusicEtMoi(OD2)*** *** *** oui
BuzzMusic** * ** oui

(1) Navigation/simplicité/ergonomie.
(2) Qualité des contenus/ Exhaustivité.
(3) Offres de services / Illimité/Stream/Vidéo.
(4) Fichiers avec Drm ou/et sans protection physique.

Posté par digitall à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2007

Madnug.fr

J'ai fait quelques tests sur le site de Madnug.fr. Au delà de l'interface qui est d'une banalité affligeante, bien que beaucoup plus simple que certains autres sites, le catalogue est très léger et de toute évidence beaucoup de labels manquent à l'appel, j'ai noté l'absence d'Universal Music, Pias, Wagram et le catalogue d'Emi est incomplet (en musique classique notamment).
On peut donc légitimement s'intérroger sur l'intérêt d'une plateforme avec Drm sans contenu suffisamment exhaustif.
Quand au moyen de paiement, code prépayé et carte bleue sont prévus. Donc rien de très novateur sur cet aspect.
Seul le téléchargement est proposé, pas d'offre en illimité, ni en streaming. Pas d'offre sans Drm non plus.
j'attends donc une version définitive de se site.

Le point fort : Site simple dans sa navigation

Les points faibles : Site triste, offre limitée au téléchargement, contenus incomplet manque de très gros labels.

Posté par digitall à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2007

LiveRadio chez Orange.

Orange lance un boitier wifi nommé Live-Radio. Ce boitier permet d'écouter les webradios aussi simplement qu'avec sa radio Fm.(Voir le site clic ici)

L'idée est intéressante puisque la Live-Radio fonctionne sans pc allumé. C'est pas mal en matière d'économie d'énergie et comme elle fonctionne à pile et sur prise de courant c'est PRATIQUE car le pc reste éteint.
La live radio s'utilise comme une simple radio, enfin les amateurs de musique et de bonnes émissions de radio ne seront plus obligés d'allumer le pc ou de déranger toute la famille pour pouvoir écouter son emission favorite. 

En plus emmener sa live-radio sur le balcon, dans la chambre, dans sa salle de bain c'est plus pratique que la PC avec l'écran 17pouces les 4 enceintes et la rallonge qui va avec tout ça.

Et pour finir qui dit que ça ne fonctionnera pas avec Free Neuf etc .. c'est un boîtier wifi donc rien ne l'empêchera de fonctionner avec d'autres FAI.

Quand au prix 199 euro, c'est le lancement attendons de voir dans les prochains mois.

Au fait j'ai fait des recherches sur Baracoda est une boite Française.(clic ici pour en savoir plus)

A suivre ...

Posté par digitall à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2007

Mes voeux pour 2007.

La coutume doit être respectée et pour cette année 2007 je vais à mon tour déposer mes voeux (numérique bien sur) au pied de mon baladeur numérique.

Je veux :

  • Que les Enseignes arrêtent de faire des copier/coller d'Od2. Après quelques mois d'exploitations, les résultats seront catastrophiques (et je ne suis pas madame soleil) et elles en déduiront que le marché n'est pas porteur et qu'il ne faut pas investir dans la dématérialisation.
  • Que les Majors trouvent enfin un modèle économique prenant en compte les attentes de leurs clients (en espérant qu'elles se rappellent de ce que veux dire le mot client).
  • Que l'intéropérabilité (c-a-d la possibilité d'écouter sur tous les supports disponibles la musique que l'on achete légalement) devienne le maitre mot et qu'une solution enfin soit trouvée (c'est voeux et j'ai droit de réver)
  • Enfin que certains internautes comprennent une fois pour toute que télécharger de la musique sans la payer  ou sans autorisation expresse des ayants droits c'est tout simplement du VOL.

Et bien sur j'inonde notre jolie planète de toutes mes forces pour que la paix et la joie règne enfin ...

Un petit mot aussi pour nos candidats, manger des pommes.

Posté par digitall à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]